« La Nuit » par Qhtr

La Nuit

La Nuit est la noire sœur du Jour,
Tant son complément que son contraire
Et qu'il soit doux ou qu'il soit amer,
C'est sous ce sombre drap de velours
Que bien souvent s'exprime l'amour.

Mais s'il est vrai que la Nuit est fort belle,
C'est aussi la mort au coin des ruelles,
Lame blanche au clair de lune,
Luisante d'un éclat blafard,
Taillant ton flanc comme du lard,
Surgit d'une sombre brume
Car du manteau de ténèbres
Jaillit la douleur funèbre.

Enfin, la Nuit est également le royaume du mystère
Où créatures de légendes oubliées se montrent au grand air ;
Orion et Cancer, Hydre et Sagittaire descendent du firmament
Pour arpenter une fois encore les sentiers des hommes dormant.
Qui sait quels trésors cachés recèle la nocturne noirceur ?
Seul les découvrira qui de la pénombre a vaincu sa peur.